Jean Roberto

Ces lettres, composées de 17 236 noeuds, ont été réalisées de manière collaborative par l’artiste et les visiteurs du musée durant un mois. Chaque lettre représente une tradition textile péruvienne comme par exemple: un « kéné » de l’Amazonie (A), un « tocapu » de la région de Cusco (T) et un de motifs les plus utilisés par les « Chancay » (ancienne civilisation pré-inca) (E), rendant hommage au riche héritage textile du pays. L’oeuvre textile de Rustha-Luna Pozzi Escot a pour particularité l’utilisation de tissus usagés ou de chutes issues d’ateliers de confection. «Letras» a ainsi été confectionnée avec des « lisières » de tissu d’alpaga données par Textile Colca.